Informations utiles
- Documentation
- Tendances du Marché
- Articles de Presse
- Archives de l'actualité

Services aux usagers
 Demander une carte commerçant
 Demander une carte import-export
 Procédure d'enregistrement d'une demande de brevet d'invention
 Procédure d'enregistrement d'une demande de marque de produits ou de services
 ...
Plus de services...

Liens utiles
- PRESIDENCE.SN
- Gouvernement du Sénégal
- ADIE
- APIX
- Douanes sénégalaises
- ANSD
- CEDEAO
- UEMOA
- OMC

 

Brèves : Baisse des prix: HUILE EN FÛT à 900cfa - RIZ BRISE ORDINAIRE à 260cfa - SUCRE à 575cfa         
< Retour à l'accueil

PRDCC

 

PROGRAMME PRDCC Elaboré dans un contexte d’accélération la croissance économique en vue de réduire la pauvreté au sein des populations, le Programme de Renforcement et de Développement des Capacités commerciales (PRDCC) a été mis en œuvre, avec comme objectif spécifique

 :
-  de renforcer et d’améliorer la politique commerciale du Sénégal en lui permettant de définir et de mettre en œuvre des outils de promotion de la compétitivité des exportations et des entreprises, d’une part,

-  de pouvoir participer, effectivement, dans les négociations commerciales internationales aux différents niveaux multilatéral, régional et sous régional, d’autre part.

Le Programme de Renforcement et de Développement des Capacité Commerciales (PRDCC), financé par l’Union européenne au titre du 9ième FED, traite de l’ensemble des activités déroulées à travers celles des cinq (05) composantes.

La dernière signature sur la Convention de Financement entre la Commission Européenne et la République du Sénégal, a eu lieu le 13 décembre 2004.

On observe que la part des exportations vers le Continent africain est restée sur un créneau ascendant, sur la période 2005 à 2007, en passant de 42%, 44% puis 52%, il reste que les exportations sénégalaises de biens ont accusé un repli de 2% en 2007, atteignant 702,5 milliards contre 715,7 milliards en 2006.

En outre, ces exportations restent concentrées autour d’une gamme restreinte de produits de base constituée par les produits de la pêche, les produits pétroliers, l’acide phosphorique, les engrais, le coton, les produits arachidiers et le ciment.

Par ailleurs, au plan du renforcement des capacités, le Sénégal est présent dans toutes les instances de négociations commerciales internationales, notamment au sein de l’OMC où il a consolidé son leadership au sein du Groupe Africain, grâce à la compétence de ses négociateurs basés à Genève. Ces derniers, fonctionnaires des Ministères du Commerce et des Finances, sont mis à disposition de la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations Unies pour suivre les travaux de l’OMC, de la CNUCED et du Centre du Commerce International.

Ils sont fortement appuyés, dans leurs missions, par le Comité National des Négociations commerciales internationales (CNNCI) dont les positions sont minutieusement préparées par les membres des sous - comités.

La même démarche est adoptée dans le cadre des négociations des APE où notre pays participe activement aux travaux des différentes instances de négociations. A ce propos, il est à souligner que les documents de travail élaborés à partir du Sénégal ont servi de base pour l’élaboration du guide méthodologique pour la détermination des produits sensibles par les Etats membres de la CEDEAO.

Toujours, au plan du renforcement des capacités, le Laboratoire de Contrôle des Produits Alimentaires a vu son plateau technique relevé, grâce aux appuis conjugués du Royaume du Maroc et du PRDCC qui ont financé l’acquisition d’équipements et de matériels de dernière génération ainsi que des consommables, contribuant ainsi à la mise aux normes de cet important outil.

En outre, onze (11) cadres du laboratoire (Ingénieurs et techniciens supérieurs), ont bénéficié de sessions de formation et/ou de perfectionnement, en France, en Belgique et au Maroc. Une session de sensibilisation et d’information sur les exigences de la Norme ISO 17025 à été organisée à l’intention des Chefs des services régionaux du Commerce et des personnels du Laboratoire. Enfin, dans le cadre de la phase accompagnement à l’accréditation à la Norme 17025, des sessions de formation, à l’interne, ont été également organisées par le Cabinet AMC.

Toutefois, il convient de relever que, au terme du contrat signé avec le Cabinet AMC, le processus devant déboucher sur l’accréditation n’a pas été achevé. Aussi, à ce jour le laboratoire n’a pas obtenu son accréditation à la norme 17025.

Aujourd’hui, l’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX) est mise en place. Grâce aux appuis technique et financier du PRDCC, l’Agence dispose de tous les équipements informatiques, les mobiliers et matériels de bureaux ainsi que des moyens logistiques devant lui permettre d’être opérationnel.

Toutefois, des difficultés relevées au plan de son management, notamment au niveau de son premier Directeur général, ont perturbé la phase de démarrage effectif de ses activités de promotion des exportations et de développement des entreprises.

Cependant, la nomination de son deuxième Directeur général, intervenue le 12 août 2008, peut être considéré comme un indicateur objectivement vérifiable de la volonté des autorités de voir cet important instrument de politique commerciale contribuer à la résorption du déficit de la balance commerciale du Sénégal.

A présent, il existe au Sénégal, cinq (05) Centres de Gestion Agréée implantés dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Ziguinchor et Saint Louis. A noter que ce dernier CGA est dénommé CGA de la Zone Nord puisqu’elle couvre les régions de Saint Louis, Louga et Matam.

Avec l’appui technique et financier du PRDCC, les cinq (05) CGA sont entièrement équipés des moyens matériels et logistiques nécessaires au démarrage et/ou au développement de leurs activités.

Au cours de la période de mise en œuvre du PRDCC, le CGA de Dakar a vu le nombre de ses adhérents passer de 90 à 120, tandis que ceux des régions, en phase de démarrage, enregistre un nombre variable d’adhérents compris entre 15 et 20 adhérents.

Au cours de la même période, deux cent cinquante huit (258) chefs d’entreprises ont bénéficié des formations organisées à leur intention, sur les modules suivants :

-  Initiation à la lecture du bilan et du compte de résultat ;

-  Gestion de la trésorerie ;

-  Relations avec les banques.

Enfin, en ce qui concerne la Plateforme de Commerce électronique, il est à noter que sa mise en place n’est pas encore effective. Toutefois, celle -ci ne devrait plus tarder, au regard de l’évolution des travaux de la phase de déploiement.

En effet, à ce jour, l’installation, la configuration et le déploiement des applications au niveau des cinq (05) serveurs de production ont été effectués au TPS par l’équipe du Cabinet SENSOFT.

Les tests de fonctionnement des applications avec toutes les fonctionnalités attendues et la configuration des adresses internet, en cours de finalisation, permettront dès leur achèvement, de rendre la plateforme accessible dans toutes les Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture du Sénégal.

 

< Retour à l'accueil

 

 

 


Actualité | A la Une
 18 septembre 2017 | UEMOA : troisième rapport sur la surveillance commerciale : 5 899 lignes tarifaires du TEC ; 4 491 produits émanant de 952 entreprises au régime préférentiel
 28 août 2017 | DENRÉES ALIMENTAIRES : Bulletin trimestriel d’avril à juin 2017
 22 août 2017 | OIGNON : 7000 tonnes débarquées au Port autonome de Dakar
 17 août 2017 | DECORATIONS : Agents promus aux ordres nationaux et hommage aux retraités
 19 juillet 2017 | LETTRE DE POLITIQUE SECTORIELLE DE DÉVELOPPEMENT (LPSD) : Les acteurs non étatiques invités à la Planification du secteur commerce, PME, produits locaux
 4 juillet 2017 | STOCKAGE DE PRODUITS : 111 magasins normalisés retenus sur les 268 sélectionnés pour le démarrage
Le Commerce au SénégalLe Commerce au Sénégal L'Entrepreneuriat au SénégalL'Entrepreneuriat au Sénégal Le Secteur informel au SénégalLe Secteur informel au Sénégal
Médiathèque

Photos


Vidéos


Audios

Presse en ligne
- Le Soleil
- APS
- WalFadjri
- Sud Online
- Enquete
- Jeune Afrique
- AFP
 
© 2014 - Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME - Tous droits réservés - Messagerie