Informations utiles
- Documentation
- Tendances du Marché
- Articles de Presse
- Archives de l'actualité

Services aux usagers
 Demander une carte commerçant
 Demander une carte import-export
 Procédure d'enregistrement d'une demande de brevet d'invention
 Procédure d'enregistrement d'une demande de marque de produits ou de services
 ...
Plus de services...

Liens utiles
- PRESIDENCE.SN
- Gouvernement du Sénégal
- ADIE
- APIX
- Douanes sénégalaises
- ANSD
- CEDEAO
- UEMOA
- OMC

 

Brèves : Baisse des prix: HUILE EN FÛT à 900cfa - RIZ BRISE ORDINAIRE à 260cfa - SUCRE à 575cfa         
Accueil > Actualité > Les acteurs non étatiques invités à la Planification du secteur commerce, PME, produits locaux

LETTRE DE POLITIQUE SECTORIELLE DE DÉVELOPPEMENT (LPSD)

Les acteurs non étatiques invités à la Planification du secteur commerce, PME, produits locaux

19 juillet 2017

 

Étaient présents des représentants du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, les Directeurs Généraux et Chefs de services des sous-secteurs du département, le secteur privé (MDES, UNACOIS, ASCOSEN ......)

Le Directeur de cabinet Augustin Yakar FAYE, au nom de Monsieur Alioune SARR a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier tenu du 05 au 07 juillet 2017. La cérémonie finale a été clôturée par le Secrétaire général Makhtar LAKH.

Des Partenaires Techniques et Financiers, la Banque Mondiale, l’USAID, le Programme Cadre Intégré Renforcé et le Programme des Nations unies pour le Développement ont accompagné le processus. La Banque Mondiale, par le biais du Projet d’Appui aux Réformes budgétaires et financières (PARF), logé au niveau du Ministère de l’Économie des Finances et du Plan.

La rencontre a fait suite à celle organisée en mai 2017, à Dakar portant sur la validation du rapport diagnostic. « Elle avait ainsi permis de faire, avec l’ensemble des acteurs, un état des lieux et une analyse objective de la situation de référence, en vue de déterminer les problèmes majeurs, sous-jacents, les enjeux et les défis à surmonter ».

Ont été ainsi cernés plusieurs aspects : la délimitation des sous-secteurs ; l’analyse des problèmes et la détermination des enjeux et défis ; le diagnostic institutionnel et organisationnel ; la détermination des priorités du secteur.

 

 

 


Dans la même rubrique : Actualité

 20 novembre 2017
CONSOMMATION : Médecin, agronome, économiste, anthropologiste.... au chevet de la consommation
 31 octobre 2017
LETTRE DE POLITIQUE SECTORIELLE : Une validation inclusive
 17 octobre 2017
EXPORTATION : 21 000 certificats d’origine délivrés en 2016
 5 octobre 2017
OMC : Alioune Sarr, ministre du Commerce : « Comme l’Inde, l’autosuffisance en riz est à la portée du Sénégal »
 18 septembre 2017
UEMOA : troisième rapport sur la surveillance commerciale : 5 899 lignes tarifaires du TEC ; 4 491 produits émanant de 952 entreprises au régime préférentiel (voir rapport en PJ)

 

 

A voir également : Les archives de l'actualité

 

< Retour à l'accueil

 


Le Commerce au SénégalLe Commerce au Sénégal L'Entrepreneuriat au SénégalL'Entrepreneuriat au Sénégal Le Secteur informel au SénégalLe Secteur informel au Sénégal
Médiathèque

Photos


Vidéos


Audios

Presse en ligne
- Le Soleil
- APS
- WalFadjri
- Sud Online
- Enquete
- Jeune Afrique
- AFP
 
© 2014 - Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME - Tous droits réservés - Messagerie