Informations utiles
- Documentation
- Tendances du Marché
- Articles de Presse
- Archives de l'actualité

Services aux usagers
 Demander une carte commerçant
 Demander une carte import-export
 Procédure d'enregistrement d'une demande de brevet d'invention
 Procédure d'enregistrement d'une demande de marque de produits ou de services
 ...
Plus de services...

Liens utiles
- PRESIDENCE.SN
- Gouvernement du Sénégal
- ADIE
- APIX
- Douanes sénégalaises
- ANSD
- CEDEAO
- UEMOA
- OMC

 

Brèves : Baisse des prix: HUILE EN FÛT à 900cfa - RIZ BRISE ORDINAIRE à 260cfa - SUCRE à 575cfa         
Accueil > Actualité > Mettre en place un comité de régulation et de commercialisation de la pâte alimentaire

PROTECTION DE L’INDUSTRIE LOCALE

Mettre en place un comité de régulation et de commercialisation de la pâte alimentaire

25 janvier 2018

 

Sur cinq usines du secteur, trois ont déjà fermé boutique. Le niveau des importations de pâtes est passé de 6000 à 20 000 tonnes a-t-on appris lors de la visite de terrain organisée, le 09 janvier 2018, à la Nouvelle Minoterie Africaine (NMA).

« La mise en place d’un système de régulation des importations, l’application d’une surtaxe sur les droits d’entrée des produits importés et l’augmentation de la valeur mercuriale servant de base au calcul des droits de douane ». Telles sont des mesures de protection possibles, selon les experts, afin de protéger une filière.

« Il y a des politiques commerciales que nous mettons en œuvre pour accompagner les investisseurs sénégalais. Pour l’Organisme Mondial du Commerce, tout pays victime de distorsions, a la possibilité de mettre en place des mesures de défense. Nous allons mettre en place un comité de régulation et de commercialisation de la pâte au Sénégal, à l’image de ce qui a été fait dans d’autres filières », a confirmé le ministre Alioune SARR.

Cette visite fait suite à l’appel lancé par le Président Directeur Général du groupe NMA Ameth AMAR, lors du Conseil Présidentiel sur l’Investissement du 20 novembre 2017. Des menaces ont été constatées sur l’industrie sénégalaise des pâtes alimentaires, à cause des subventions sur les produits importés, principalement d’Europe.

La NMA (Nouvelle Minoterie Africaine) créée en 1996, est une entreprise industrielle sénégalaise qui évolue dans le secteur agroalimentaire et produit : des pâtes alimentaires, de la farine de blé tendre, des aliments pour bétail, volaille et poissons. Elle dispose d’une capacité de 35 000 tonnes sur un marché estimé à 45 000 tonnes de pâtes alimentaires.

« Si ces entreprises ne sont pas accompagnées, nous risquons naturellement de voir que le Sénégal ne pourra plus produire de pâtes. Les produits sont importés à des prix anormalement bas et pour une qualité inférieure. Il faut mieux contrôler la qualité des produits entrants » alerte Ameth AMAR.

 

 

 


Dans la même rubrique : Actualité

 3 août 2018
PRODUITS ALIMENTAIRES : A L’approche de la Tabaski, stabilité sur le marché des denrées
 14 juin 2018
AGENCE DE RÉGULATION DES MARCHES : Riz, mil, tomate, oignon, pomme de terre, entre autres produits analyses
 11 juin 2018
CIMENT : Annulation de l’augmentation de 5.000cfa sur la tonne de ciment
 7 juin 2018
ACTUALITE COMMERCE : Actualité bien fournie
 30 avril 2018
TENDANCES DU MARCHE (CRADES) : Approvisionnement correct et stabilité quasi générale des prix.

 

 

A voir également : Les archives de l'actualité

 

< Retour à l'accueil

 


Le Commerce au SénégalLe Commerce au Sénégal L'Entrepreneuriat au SénégalL'Entrepreneuriat au Sénégal Le Secteur informel au SénégalLe Secteur informel au Sénégal
Médiathèque

Photos


Vidéos


Audios

Presse en ligne
- Le Soleil
- APS
- WalFadjri
- Sud Online
- Enquete
- Jeune Afrique
- AFP
 
© 2014 - Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME - Tous droits réservés - Messagerie